Le point chantier mi novembre

Les bordés se suivent et …   Gilles et François fignolent l’avant dernier (183)

183

avant la pose, il est maintenu oar les presses puis vissé sur les membrures (184-185).

184

185

Début novembre, c’est la clore, c’est à dire le bordé qui fermera le bordage : il sera réalisé en 2 virures, comme la plupart, c’est à dire 2 planches mises bout à bout pour former ce dernier bordé (186-187).

186

187

Impossible d’utiliser les presses ici, il faut donc le rentrer à force, gros marteau et étais pour le mettre en place, et bien sûr visser au fur et à mesure (188-189).

188

189

La virure est en place, un grand moment (190) où nous apprécions la rigueur et la justesse du brochetage (prises de mesures) de François, sur plus de 3 mètres, les espaces entre bordés ne dépassent pas le demi millimètre.

190

Dans le même temps, Michel a travaillé sur les mat, bôme et pics, avirons : 7 couches de lasure (191-192)

191

192

et démontage, nettoyage des pièces, dont le système de bôme à rouleau (même si nous n’utiliserons pas ce système, c’est une belle pièce) (193)

193

Fin novembre, nous devrions avoir fini le bordage, déjà en partie raboté, ponçé pour avoir une forme définitive et régulière(194).

194

-Article rédigé par Emmanuel F.-

3 Commentaires

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*