Les 1er bords du Reder Mor 6

Le Reder Mor 6 est maintenant baptisé depuis une semaine (voir articles précédents). Et il est temps d’essayer les nouvelles voiles. Le vent nous a fait patienter une semaine…

Dimanche 12, météo favorable : vent léger pour ne pas faire trop travailler les voiles neuves, et soleil pour les photos qui nous sont demandées.

Premiers bords avec le Reder Mor 6

 1 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Au mouillage, le bateau se comporte très bien, le panneau solaire recharge bien la batterie de servitude, celle qui alimente la pompe de cale automatique, tout est au point de ce côté.

2 1 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Devant la cale, au milieu du chenal, la grand-voile est hissée sous les yeux de Roger Picard qui a tenu à nous accompagner pour cette première sortie, il prendra des photos.

41 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Bien bel aspect, quelques réglages à voir sur les boules de racage (« couilles de chat »), à voir à midi.

61 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Ensuite viennent trinquette, juste à point, et foc envoyé à l’extrémité du bout dehors, sur sa drisse mouflée :  tout est bien !

71 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Dans cette matinée calme, Pascal, Patrick et Eric sont à la manœuvre des voiles d’avant, manu à la barre, nous filons vers le Pignon, cette balise rouge qui marque l’entrée de la rivière.   Notre voilier se comporte très bien, répond bien à la barre, n’est pas ardent, très bon,…..   et si beau !

81 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Après un repas à midi, et quelques modifications des réglages, nouveau départ avec Pierre qui doit aussi prendre des photos, puis embarquer. Paul et Jean-Yves ont remplacé Pascal et Patrick, le vent forcit un peu et nous sortons de la rivière : le Pignon, le chenal et la bouée de Borénis, au niveau du plateau des Mâts, un peu au large.

 

Après une petite heure de route, un voilier apparaît : c’est Gilles Brisé avec son « Ile de Noé », il rentre à Penerf et nous accompagne en prenant des photos, quelle chance pour nous : le vent s’est étable à force 3, du NE : mer plate et belle vitesse.

91 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Assez vite, nous atteignons 5,8 nœuds au bon plein, quelques bords pour prendre le bon chenal, et retour à la cale, puis au mouillage.

Cela nous a permis de tester divers réglages, de trouver un peu nos marques, prendre beaucoup de plaisir sur ce bateau bien agréable, stable , peu gitard, puissant comme tous ces bateaux de travail, très bien adapté à notre programme.    A bientôt.

31 reder mor 6 rivière de pénerf damgan morbihan

Emm Flahault

3 Commentaires

  1. Qu’il est beau,vert blanc vert ne va pas de travers,il sera resplendissant durant la semaine du golfe. Du bel art avec de bons marins à la barre.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*