Tout sur la coque du Borénis

Le chantier du Borénis   8  octobre 2020

Quille renforcée, étrave sont traitées avec 4 couches de G4, résine polyuréthane, pour une bonne protection, puis ponçage de la coque à nouveau (70-71),

71

70

puis avec Pierre et Jean-Pierre, nous mettons une première couche de peinture sur toute la coque.

Cela va nous permettre de mieux voir les imperfections, et la semaine prochaine, de mastiquer tout cela (72-73-74)

74

73

72

Pendant ce temps, Jean-Paul, Gilles, Patrick et Jean peaufinent le futur safran du Reder Mor 6 (75-76-77),

77

76

75

il faut lui donner un beau profil pour un bon passage dans l’eau même dans la « cage d’hélice », où les filets d’eau viendront directement sur le safran (78-79-80).

78

80

79

Suite à venir…

 

Emm. Flahault

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    Une nouvelle fois du super boulot sur le Borénis ( sur le REDER MOR 6 aussi 🙂 ) . Ca fait bizarre de voir ce vieux canot en blanc, l’ ayant connu depuis ma prime jeunesse de couleur foncée .Cette couleur lui va bien aussi . J’ ai hâte de voir le résultat final

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*